Actualités

RSS

Lignes directrices G29 sur le PIA : décodage

Le G29 a publié le 2 avril 2017 des lignes directrices précisant et clarifiant la notion de PIA, ou « analyse d’impact ». Ce document est bienvenu car le Règlement Général sur la Protection des Données Personnelles (RGPD) ne donne que des indications très générales sur le sujet. Nous en livrons ci-après un décodage utile aux entreprises qui ont entamé des processus de mise en conformité avec cette nouvelle réglementation, au travers de cinq points d’attention.

Lire la suite


Signature électronique : nouveaux usages - nouvelles questions

Le droit français donne une définition fonctionnelle générale de la signature : « La signature nécessaire à la perfection d’un acte juridique identifie son auteur. Elle manifeste son consentement aux obligations qui découlent de cet acte […]. Lorsqu’elle est électronique, elle consiste en l’usage d’un procédé fiable d’identification garantissant son lien avec l’acte auquel elle s’attache […] ».

Lire la suite sur la LJA

Lire la suite



Isabelle Renard

Isabelle Renard est ingénieur de formation. Elle a effectué la première partie de sa carrière dans un grand groupe industriel, dont plusieurs années aux...Lire la suite


Actualités


FNTC

Isabelle Renard est membre expert de la FNTC


©Cabinet IRenard Avocats - Tous droits réservés Site web avocat Absolute Communication - Réalisation : Agence answeb

Actualités

RSS

Lignes directrices G29 sur le PIA : décodage

Le G29 a publié le 2 avril 2017 des lignes directrices précisant et clarifiant la notion de PIA, ou « analyse d’impact ». Ce document est bienvenu car le Règlement Général sur la Protection des Données Personnelles (RGPD) ne donne que des indications très générales sur le sujet. Nous en livrons ci-après un décodage utile aux entreprises qui ont entamé des processus de mise en conformité avec cette nouvelle réglementation, au travers de cinq points d’attention.

Lire la suite

Signature électronique : nouveaux usages - nouvelles questions

Le droit français donne une définition fonctionnelle générale de la signature : « La signature nécessaire à la perfection d’un acte juridique identifie son auteur. Elle manifeste son consentement aux obligations qui découlent de cet acte […]. Lorsqu’elle est électronique, elle consiste en l’usage d’un procédé fiable d’identification garantissant son lien avec l’acte auquel elle s’attache […] ».

Lire la suite sur la LJA

Lire la suite



Droit des affaires Droit des nouvelles
technologies